Logo Immostart

Les meilleures façons de gagner de l’argent dans l’immobilier en Belgique

L’investissement immobilier en Belgique est un moyen intéressant de diversifier son patrimoine et de générer des revenus passifs. 

Il existe des centaines de manières de faire de l’argent avec l’immobilier. Les plus courantes sont l’investissement locatif et l’achat revente.

Mais ce ne sont pas les seules.

Dans cet article, nous explorerons les différentes catégories pour gagner de l’argent dans l’immobilier, en nous basant sur la législation belge et en donnant des exemples concrets pour chaque catégorie.

  1. Investissement locatif

    Description : Acheter des propriétés pour les louer et générer un revenu passif régulier.
    Exemple : Acheter un appartement dans une zone à forte demande locative et le louer à des locataires pour un revenu mensuel.
    Recommandation pour les débutants : Commencez par un bien immobilier simple et facile à gérer, comme un appartement ou une maison unifamiliale, pour acquérir de l’expérience en tant que propriétaire.
    Mon avis : C’est la clé de voute des revenus passifs en immobilier.

  2. Achat-revente (Flipping en anglais)

    Description : Acheter des propriétés à bas prix, les rénover et les revendre rapidement avec un bénéfice.
    Exemple : Acheter une maison délabrée, la rénover et la vendre à un prix plus élevé pour réaliser un profit.
    Recommandation pour les débutants : Assurez-vous d’avoir une bonne compréhension des coûts de rénovation et travaillez avec des entrepreneurs de confiance pour éviter les dépassements de budget.
    Mon avis : En Belgique, les frais de notaire mangent une bonne partie des bénéfices. Il faut vraiment faire une bonne affaire à l’achat et bien gérer le budget travaux pour faire de gros bénéfices.

  3. Les options

    Description : Trouver des propriétés à bas prix, les mettre sous contrat (option) et les revendre rapidement à d’autres investisseurs, parfois en les divisant, mais souvent sans effectuer de rénovations.
    Exemple : Trouver une maison dont le propriétaire est désireux de vendre, signer une option (il vous promet de vous vendre la propriété) et revendre cette promesse à un autre acheteur qui lui l’achètera. Vous pouvez aussi vendre cette promesse à un investisseur qui lui fera le reste des démarches. (comme un apporteur d’affaire)
    Recommandation pour les débutants : Apprenez à évaluer rapidement les propriétés et à établir des relations solides avec d’autres investisseurs pour faciliter les transactions.
    Mon avis : Cette stratégie est à la fois simple, très rentable et risquée. En effet, si vous ne trouvez pas un acheteur, vous pourriez être obligé d’acheter la propriété vous-même ou devoir payer une indemnité.

  4. Co-investissement et partenariats 

    Description : Le co-investissement et les partenariats permettent à plusieurs investisseurs de mettre en commun leurs ressources pour acheter et gérer des propriétés immobilières. Cette stratégie peut aider à répartir les risques et à accéder à des opportunités d’investissement autrement inaccessibles.
    Exemple : Deux investisseurs s’associent pour acheter un immeuble de bureaux. L’un d’eux gère les locataires et l’entretien, tandis que l’autre s’occupe des aspects financiers et juridiques. Les profits sont partagés entre les partenaires en fonction de leur accord.
    Recommandation pour les débutants : Les partenariats immobiliers peuvent être bénéfiques pour les débutants, car ils permettent de partager les responsabilités et les risques. Il est crucial de choisir des partenaires de confiance et d’établir des accords clairs sur la répartition des tâches et des profits.
    Mon avis : Je suis en partenariats avec deux groupes, et c’est très enrichissant au sens propre (euros) comme au figuré (enseignement).

  5. Achat et vente de terrains 

    Description : L’achat et la vente de terrains impliquent d’acquérir des terrains, de les aménager ou de les conserver jusqu’à ce que leur valeur augmente, puis de les revendre. Cette stratégie peut être rentable si vous pouvez identifier les terrains qui prendront de la valeur à long terme.
    Exemple : Un investisseur achète un terrain dans une zone en développement, attend que la région se développe et que la demande de terrains augmente, puis vend le terrain à un prix plus élevé.
    Recommandation pour les débutants : Investir dans des terrains peut être complexe et risqué, surtout pour les débutants. Il est essentiel de bien comprendre les tendances du marché local, les réglementations de zonage (urbanisation) et les coûts associés à l’aménagement d’un terrain. Les débutants devraient envisager de travailler avec des professionnels expérimentés et de se concentrer sur des terrains ayant un fort potentiel de croissance.

  6. Location de vacances

    Je fais la différence avec le locatif simple, car ici ce n’est pas juste un logement qui est mis en location, c’est une expérience, un service. Et la gestion est tout autre.
    Description : La location de vacances consiste à acheter des propriétés dans des zones touristiques et à les louer à court terme aux vacanciers. Cette stratégie peut générer des revenus plus élevés que la location traditionnelle à long terme en raison de la forte demande et des tarifs de location plus élevés.
    Exemple : Un investisseur achète un appartement dans une station balnéaire populaire et le loue à des vacanciers pendant la saison touristique. Les revenus générés par les locations à court terme peuvent être supérieurs à ceux d’une location à long terme.
    Recommandation pour les débutants : La location de vacances nécessite une bonne connaissance du marché local, une excellente gestion de la propriété et des compétences en marketing. Les débutants devraient se renseigner sur les réglementations locales en matière de location de vacances et évaluer attentivement la demande et la rentabilité potentielles avant d’investir dans ce type de propriété.

  7. Investissement en actions immobilières (l’immobilier « papier »)

    Description : Investir dans des sociétés cotées en bourse qui possèdent ou gèrent des biens immobiliers.
    Exemple : Acheter des actions d’une entreprise de construction ou de promotion immobilière cotée en bourse et profiter de la croissance de l’entreprise et des dividendes.
    Recommandation pour les débutants : Diversifiez votre portefeuille en investissant dans plusieurs entreprises du secteur immobilier et suivez l’évolution du marché.

  8. Les Fonds d’investissement immobiliers spécialisés (FIIS)  

    Description : Investir dans des entreprises qui possèdent et gèrent des biens immobiliers et percevoir des dividendes.
    Exemple : Acheter des parts d’un FIIS qui possède et gère des centres commerciaux, des homes, ou des biens dans un secteur quelconque, et percevoir des dividendes réguliers.
    Recommandation pour les débutants : Recherchez des FISS solides et bien gérés avec un historique de distribution de dividendes réguliers et une croissance stable.

  9. Financement privé

    Description : Prêter de l’argent à d’autres investisseurs immobiliers et percevoir des intérêts sur ces prêts.
    Exemple : Prêter de l’argent à un investisseur immobilier pour rénover une maison et percevoir des intérêts sur le prêt une fois la rénovation terminée et la maison vendue.
    Recommandation pour les débutants : Assurez-vous de bien comprendre les risques associés au financement privé et de travailler avec des investisseurs expérimentés et de confiance.

  10. Développement immobilier

    Description : Le développement immobilier consiste à acheter des terrains, à construire des bâtiments et à les vendre ou les louer. Cette stratégie nécessite des compétences en gestion de projet, en construction et en finance, mais peut offrir des rendements élevés si les projets sont bien planifiés et exécutés.
    Exemple : Un investisseur achète un terrain, obtient les permis nécessaires, construit un immeuble d’appartements et le vend à un autre investisseur ou le loue à des locataires, générant ainsi des revenus locatifs.
    Recommandation pour les débutants : Le développement immobilier est une entreprise complexe et coûteuse qui nécessite une expertise dans divers domaines. Les débutants devraient envisager de travailler avec des partenaires expérimentés ou d’acquérir une formation spécialisée avant de se lancer dans des projets de développement. Il est également important de bien comprendre les risques financiers et les exigences réglementaires associés à ce type d’investissement. (dit autrement, ce n’est pas pour les débutants )

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Ebook : immobilier rentable en Belgique

Ce guide vous donne les bases pour :

  • Comprendre l’immobilier en Belgique
  • Choisir le type d’investissement qui vous convient
  • Démarrer un investissement facile et rentable en Belgique
Le guide pratique de l'immobilier rentable en Belgique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos articles similaires